SOYONS RECONNAISSANT ENVERS CHEIKH IBRAHIMA NIASS …Notre combat est ailleurs

Cheikh Ibrahim est celui à qui s’adresse tout être dans le besoin en Dieu
Nul ne sait vraiment comment il est…ce qu’il sait … il est mystérieux
Il fut une Bibliothèque de l’islam nommé à tous grades mystiques
Sans égal ! Jamais personne ne pourra prétendre lui être identique
Ou lui ressembler ? il est couvert du voile auguste de la divine Majesté
Devant lui, les incertitudes s’estompent et les langues ne peuvent plus parler.
Les étonnantes merveilles du monde témoignent de son existence
Devant son visage, les visages s’humilieront ! il est très très dense
Devant lui, visages et fronts chutent et chuteront en prosternation
Bon gré mal gré, ils se plieront devant sa toute autorité ! et sa mission
C’est lui notre seul adoré et vous tous Guides, on vous adore par lui
Il a étendu la surface de la Terre de sa Fayda tel un tapis qu’il a déployé
C’est pourquoi, ma bouche chantera ses louanges car il est le Babou Lahi,
Sans sa puissance divine, il n’est rien de bon en l’homme et en nous Bilahi
On était des êtres éprouvés, il nous a entièrement et parfaitement gracié
Soyez reconnaissant ! et silence la Mahrifa n’a pas besoin d’être divulgué
Il a écrit des livres, défendu l’islam partout, cette fierté de l’Afrique
Il a sillonné le milieu des penseurs, des colloques, des tribunes, des assises,
Des congrès, Des sommets, des présidents et des rois d’états islamiques.
Il a reçu la médaille du trône du Maroc, la légion d’honneur française
Il fut vice-président du congrès mondial islamique à Karachi, il est sans égal
Il est pèlerin de l’univers qui a reçu la grande croix de l’ordre du mérite du Sénégal,
Son regard divin a conduit plus de deux cent millions de disciples
Qui pour certains n’ont jamais connu le Sénégal. Alors Restons humble
Il n’est ni un corps, ni un réceptacle d’un élu, ni une forme ni un individu
Il s’est voulu, il n’est ni mobile, ni immobile. Il est comme il est venu
Aucune désignation ne détermine son territoire, les pensées ne le cernent point,
Il est le pommier qui a donné son nom à la pomme, la lumière qui ouvre avec soin
Et ferme toute lumière, il est la synthèse de tout ce qui précède et était clos
Il est Abou Ishaq, Rouhoul woudjod, Bahroul Bouhouri, l’annonce de Dan Fodio,
Alors …apprenons à être généreux comme Serigne Mamoune Niass
À servir les intérêts de la Fayda et ses mérites comme Oustaz Barham Diop
A donner sans compter comme Cheikh Abdou Wilane Barhama
À combattre sans chercher de repos comme Seydi Aliou Cissé
A nous dépenser pour l’amour sans attendre de récompense tôt
Comme Mame Abdou Niang et Baye Mahmoud Abdoulaye Niass,
A s’assoir sur nos Mahamas et de le suivre sans bruit et dans le silence
Comme Thierno Abdoulaye Dia de Boghé et Cheikh Omar Touré
A respecter sa famille comme Mame Cheikh Ibrahima Fall
A lui dédier nos familles et nos vies comme Cheikh Al Hassane Dem
A être véridique, dévoué et engagé comme Serigne Mbaye Niass
Evitons d’être la honte de la Fayda, et arrêtons de se nourrir d’elle
Arrêtons d’être des talibés qui sont dans les bras des irresponsables guides
Qui se croient supérieurs, détenteurs véritables, des pouvoirs et prodiges
Soyons effacés comme Cheikh Boubou Sy et Cheikhoul Khaïry
Donnons-lui notre vie pour la bonne cause de même que notre âme
Comme Cheikh Momar Rokhy Gadji et Cheikh Ousmane Ndiaye
Retournons lui l’ascenseur en respectant sa noble et sainte famille
Si vous me le permettez !!!
EL HADJI ABDOULAYE FAM
MA PLUME, UNE LUMIERE
Pas De Commentaires

Poster Un Commentaire

#SUIVEZ NOUS SUR INSTAGRAM